Petit disclaimer : Chacun est unique dans ses ressentis. Certains.es personnes sont beaucoup plus réactives que d’autres. Tout le monde ne vivra pas la pratique de la Sophrologie de la même manière et heureusement. Nous sommes tous.tes différents. De nombreux paramètres peuvent entrer en jeu lors d’une séance de Sophrologie : l’état d’esprit du moment, les éventuelles douleurs physiques, le cadre environnemental, l’expérience déjà acquise… Il ne faut donc pas prendre pour référence ce que moi je peux vivre. L’objet de mes articles est de vous partager mon expérimentation personnelle pour vous aider, vous donner des pistes de mieux-être…

Quelle Sophrologie vas-tu retrouver ici ?

Je ne pouvais donc pas commencer cette chaine sans te décrire un peu la Sophrologie que tu vas retrouver ici et ensuite en quoi celle-ci consiste.

Parce que des courants de Sophrologie, déjà il en existe plusieurs qui parfois n’ont rien à voir entre eux.

Je ne les connais pas tous, mais je sais que certaines personnes ont eu des retours négatifs avec d’autres pratiques ce qui peut nuire à l’image de la Sophrologie en général.

La Sophrologie Caycédienne est une sophrologie bien encadrée pour éviter ce genre de dérive.

Et ensuite, parce qu’il y a de nombreux mythes et incompréhensions sur la Sophrologie.

Ce n’est pas une méthode ésotérique et mystique. Du moins pas la Sophrologie Caycédienne.

Donc la Sophrologie Caycédienne...

Alors, la Sophrologie pour laquelle je suis formée est la Sophrologie Caycédienne.

Si jamais tu ne l’avais pas encore retenue 🤣.

C’est la Sophrologie dans sa forme authentique et originelle. Telle que celle créée par le fondateur de la pratique et dont l’appellation est protégée pour la différencier d’autres courants de Sophrologie qui se sont éloignée de celle-ci.

Pour sa petite histoire : C’est dans les années 1960 que le Dr Alfonso Caycedo alors docteur en médecine et chirurgie, spécialiste en neurologie et psychiatrie, a créé la Sophrologie.

Il était profondément marqué par les méthodes de traitement brutales dans les hôpitaux psychiatriques de l’époque qui, parfois, étaient employées sans vraiment en mesurer toutes les conséquences sur la personne.

Il a alors décidé d’essayer de trouver une meilleure façon de prendre en charge ses patients en se consacrant à l’étude de la conscience et à la recherche d’autres formes de thérapie en psychiatrie.

Pour cela, il va donc à travers ses rencontres, ses voyages, ses études et ses recherches scientifiques s’appuyer sur de nombreux concepts comme l’hypnose, la psychiatrie phénoménologique, la psychologie, la neurologie, le yoga, le bouddhisme, le zen japonais, les techniques de relaxation afin de les adapter à notre culture occidentale… pour fonder la Sophrologie Caycédienne.

C’est donc avec une approche résolument médicale et scientifique, qu’il va créer une nouvelle discipline : la Sophrologie.

Mais en quoi ça consiste ?

C’est une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entrainement personnel fondé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit.

Tu as donc plusieurs choses :

  • de la relaxation
  • et de l’activation du corps et de l’esprit.

Ce n’est pas juste de la respiration pour se calmer.

C’est beaucoup plus complexe que ça et prouvé scientifiquement d’ailleurs.

C’est une discipline qui est là pour t’aider à mieux te connaitre, à optimiser tes capacités et ton efficacité au quotidien.

C’est un entrainement et un développement au quotidien qui peut t’apporter de nombreux bienfaits comme :

  • des bénéfices corporels avec la mise en place d’un certain bien-être d’une détente corporelle,
  • des bénéfices mentaux comme la pratique des pensées positives, une amélioration de la concentration,
  • mais aussi des bénéfices émotionnels avec la joie, la sérénité, une plus grande tolérance, de la patience, une amélioration de l’autocontrôle émotionnel,
  • et enfin, des valeurs (les valeurs on adore ça en Sophro) : la paix, la liberté, la responsabilité et bien d’autres…

 

Si tu veux en savoir plus, je te mets le lien officiel du site de la Sophrologie Caycédienne.

Alors pourquoi j’ai choisi cette « Sophrologie » ?

Parce que je suis une cartésienne, control-freak sur les bords et que j’étais très sceptique sur les courants de développement personnels actuels.

J’avais besoin d’une pratique reconnue scientifiquement, encadrée et donc l’assurance d’un enseignement de qualité.

Quand j’ai commencé à me former, il faut savoir que je n’avais pas l’idée d’accompagner d’autres personnes.

Je le faisais pour moi, pour me soigner et cet aspect me rassurait dans ma démarche.

Et je n’ai jamais été déçu. Je suis aujourd’hui heureuse d’avoir suivi cette formation.

Je vais enfin mieux. La Sophrologie a agi comme un déclencheur pour moi, une véritable remise en question générale de ma vie.

Pendant plusieurs semaines, j’ai pris le temps de réfléchir à ce que je voulais faire de ma vie. Mais aussi à déconstruire et travailler sur mes peurs et mes croyances limitantes qui me faisaient souffrir au quotidien.

Je sais maintenant que cette période m’était nécessaire. C’était ce dont j’avais besoin pour enfin m’arrêter et faire le point sur ma vie, mes envies, l’influence de mon passé, mon mal-être dans le présent et mon appréhension pour le futur…

advanced divider

Et tout cela, c’est grâce à la Sophrologie Caycédienne.

Je pense que tu as compris la Sophrologie que tu vas retrouver ici 🤣

Je te dis à très vite et en attendant, prends bien soin de toi 🤍

Les programmes évoqués dans la vidéo :

autres articles

advanced divider