Petit disclaimer : Chacun est unique dans ses ressentis. Certains.es personnes sont beaucoup plus réactives que d’autres. Tout le monde ne vivra pas la pratique de la Sophrologie de la même manière et heureusement. Nous sommes tous.tes différents. De nombreux paramètres peuvent entrer en jeu lors d’une séance de Sophrologie : l’état d’esprit du moment, les éventuelles douleurs physiques, le cadre environnemental, l’expérience déjà acquise… Il ne faut donc pas prendre pour référence ce que moi je peux vivre. L’objet de mes articles est de vous partager mon expérimentation personnelle pour vous aider, vous donner des pistes de mieux-être…

Si jamais tu préfères la version Podcast, l’épisode juste ici

Burn-out et Sophrologie

Lors d’une précédente vidéo, je te disais que le burn-out est l’aboutissement d’un long processus.

Un processus qu’on endure depuis des années, des mois ou encore des semaines et en silence.

Et qui, un jour, se déclenche sans prévenir avec des conséquences dévastatrices…

Plusieurs stades ou étapes successives

Je ne sais pas si tu le sais déjà, mais il existe plusieurs stades dans le processus.

Certains diront trois, d’autres quatre

Finalement, peu importe, dans quel stade l’on est ou sil en existe 3,4 ou 7.

C’est une accumulation de stress qui finit par devenir néfaste pour soi, pour sa vie, pour ses activités.

C’est une souffrance d’une violence incroyable.

De mon côté, j’ai pu relever 3 grands étapes ou stades :

  • le stade du surmenage : C’est le premier stade d’une certaine surcharge que tu arrives encore à gérer ou à masquer…
  • le stade de l’épuisement : On commence alors à avoir des espèces de « hauts et des bas » qui deviennent difficiles à cacher
  • puis le stade de l’épuisement généralisé ou du burn-out : Tu vas alors t’effondrer de manière incontrôlable.

 

Alors si je te fais un petit moment de définition, c’est surtout pour te dire de ne pas rester seul dans ta souffrance et cela, peu importe les fameux stades dans lesquels tu peux être.

Des solutions existent comme la Sophrologie.

AVANT DE « CRAQUER »

La Sophrologie peut te permettre de prendre conscience de l’état dans lequel tu es.

Je sais par expérience que l’on est dans le déni. Mais tu peux prendre le temps d’être plus à l’écoute de ton corps et de tes sensations.

Ton corps te parle, il essaie de te parler et tu peux apprendre à TE comprendre et à booster tes capacités.

Mais aussi apprendre à te reposer, te ressourcer. La fatigue est un fléau, un mal courant qu’il est possible de soigner.

OK, JE « CRAQUE » ET MAINTENANT ?

Tu peux alors travailler sur le fameux lâcher-prise physique et moral dont tu as tant besoin.

La Sophrologie peut alors t’aider à te réapproprier ton corps et tes sensations.

Tu peux te redécouvrir et apprendre à gérer cette fameuse fatigue qui s’est installée.

ENFIN À « L’APRÈS CRAQUAGE » ?

La Sophrologie te permettra de rester vigilant et à l’écoute de toi.

En travaillant sur ta confiance en toi, en tes capacités à surmonter les épreuves et le regard des autres.

En restant attentif.ve sur les signaux que t’envoie ton corps.

advanced divider

Je n’insisterai jamais assez, mais prends le temps de prendre soin de toi et de ne pas rester seul dans ces situations.

Nous sommes nombreux.ses dans ce cas, tu n’as pas à avoir honte ou à culpabiliser.

Des solutions existent.

Je te dis à très vite et en attendant, prends bien soin de toi 🤍

Les programmes évoqués dans la vidéo :

autres articles

advanced divider