Petit disclaimer : Chacun est unique dans ses ressentis. Certains.es personnes sont beaucoup plus réactives que d’autres. Tout le monde ne vivra pas la pratique de la Sophrologie de la même manière et heureusement. Nous sommes tous.tes différents. De nombreux paramètres peuvent entrer en jeu lors d’une séance de Sophrologie : l’état d’esprit du moment, les éventuelles douleurs physiques, le cadre environnemental, l’expérience déjà acquise… Il ne faut donc pas prendre pour référence ce que moi je peux vivre. L’objet de mes articles est de vous partager mon expérimentation personnelle pour vous aider, vous donner des pistes de mieux-être…

Si jamais tu préfères la version Podcast, l’épisode juste ici

Lâcher prise pour mieux repartir et déployer son plein potentiel

Lâcher prise est un terme super à la mode depuis quelques années, mais c’est loin d’être aussi simple à mettre en place. Pourquoi ?

Parce que si c’était aussi simple, tout le monde le pratiquerait et la vie serait beaucoup plus simple pour tout le monde.

Par exemple, je suis sûre que ça t’est déjà arrivé : tu penses être d’une certaine bonne humeur puis une situation négative se présente et là, tu te laisses emporter par la colère, la peur ou encore le doute.

De ta bonne humeur, il ne reste plus grand-chose. Le stress s’est installé, tu culpabilises ou rumines. Et tu te mets à ressasser de vieilles rancœurs, tu repenses à des disputes, aux soucis du quotidien, à quelque chose que tu as pu dire. C’est un monologue en boucle qui te gâche la journée.

Tu as aussi les autres autour de toi qui finissent par t’insupporter : ceux qui donnent leur avis sur tout, qui se mêlent de ce qui ne les regarde pas…

Enfin, les phrases toutes faites pointent le bout de leur nez avec des « tu devrais passer à autre chose », tu prends trop les choses à cœur », « tu devrais prendre du recul », tu devrais lâcher prise », « tu ne devrais pas te mettre dans des états pareils »…

Des phrases que l’on a tous.tes déjà entendu. Mais si seulement c’était aussi simple ?

Bon la bonne nouvelle, c’est qu’il est tout à fait possible d’apprendre à le faire et notamment grâce à la Sophrologie.

Déjà, lâcher prise, ça veut dire quoi ?

Lâcher prise est souvent assimilé au fait de laisser tomber quelque chose ou de ne pas y prêter attention.

Mais dans la réalité, lâcher prise ne veut pas dire de ne rien faire ou encore de ne rien ressentir. C’est un concept bien plus complexe.

Lâcher prise est plutôt le fait de se détacher de tout ce qui n’a plus lieu d’être, nous fait souffrir, nous tourment inutilement, nous encombre, nous emprisonne, nous empêche d’évoluer…

C’est accepter de ne pas pouvoir tout contrôler et d’accorder de l’importance a uniquement ce que l’on peut changer.

Ce n’est pas se soumettre, se résigner, fuir ou approuver, faire preuve de faiblesse ou de lâcheté.

C’est apprendre à accepter de ne pas pouvoir tout contrôler. C’est essayer de porter attention uniquement aux éléments que nous pouvons contrôler.

Pourquoi c’est important de lâcher prise ?

Lâcher prise a des effets positifs sur ton corps et ton esprit.

Quand tu arrêtes de donner de l’importance à des choses qui ne le méritent pas, tu diminues automatiquement ton niveau de stress et son lot de tensions musculaires, de troubles de sommeil, de fatigue, d’anxiété, d’irritabilité… C’est se sentir plus léger au quotidien.

Le fait d’accorder ton énergie uniquement aux éléments sur lesquels tu peux agir te permet de retrouver ton calme et ta sérénité. Tu concentres ton énergie sur ce qui en vaut vraiment la peine.

L’acception te permet même de te délivrer de certaines émotions dites négatives, car tu apprends à relativiser, à te focaliser sur les aspects positifs d’une situation même désagréable. Tu adoptes avec le temps une attitude plus détachée par rapport aux problèmes que tu peux rencontrer et c’est donc beaucoup plus facile de trouver les solutions.

Et enfin, c’est être plus spontané et profiter pleinement du moment présent au lieu de vivre dans le passé ou de te préoccuper de l’avenir.

Mais pourquoi c’est si compliqué de lâcher prise ?

Parce qu’il est souvent lié à un besoin de contrôle. Le contrôle est quelque chose qui nous rassure. C’est se rassurer en essayant de maitriser les moindres éléments de notre vie. Et ce besoin d’assurance est d’ailleurs souvent le reflet d’un manque de confiance en soi, dans les autres et dans l’avenir.

Ce que nous ne contrôlons pas nous fait tout simplement peur. Cela nous ramène à notre propre fragilité.

Lâcher prise, c’est accepter de ne pas connaitre notre devenir, le dénouement d’un événement sur lequel nous ne pouvons pas interférer.

D’autant plus que quand nous sommes sous le coup d’une émotion, il est souvent encore plus difficile de faire la part des choses et d’avoir la prise de recul nécessaire pour que les événements ne nous gâchent pas la journée avec toutes ces pensées négatives.

Mais rassure-toi, c’est tout à fait possible d’apprendre à le faire et notamment grâce à la pratique de la Sophrologie.

Comment la Sophrologie peut t’aider à lâcher prise ?

Déjà dans un premier temps, c’est d’arrêter de croire que ton bonheur dépend exclusivement des circonstances extérieures. Tu es acteur.rice de ton changement. C’est à toi de vouloir ne plus t’accrocher à ce qui t’emprisonne. Lâcher prise est un choix, une volonté.

Et je sais par expérience que ce n’est pas si facile. Mais débuter un accompagnement en Sophrologie, c’est déjà faire ce premier pas vers ton mieux-être.

gérer ses pensées parasites

C’est aussi apprendre à gérer ses pensées parasites qui sont l’un des obstacles majeurs au lâcher prise.

Ces fameuses pensées qui sont capables de tout gâcher. Et pour cela, il devient nécessaire de prendre du recul et s’en détacher.

C’est alors prendre le temps de s’arrêter en se concentrant notamment sur son corps. C’est un excellent moyen pour revenir au moment présent.

diminuer ses tensions

C’est diminuer son niveau de stress, de tensions aussi bien physiques, que mentales, qu’émotionnelles.

Celles qui nous font souffrir et qui nous gâchent nos moments.

Avec la Sophrologie, il n’est plus question de les laisser te poursuivre plus longtemps…

se reposer

Mais c’est aussi en rechargeant ses batteries. C’est difficile de ne pas prendre les choses à cœur quand on est épuisé.e.

C’est bien connu que quand on est épuisé.e, l’on arrive moins à prendre nos distances avec les évenements. On est à fleur de peau.

L’on a donc besoin de repos. Un moment de pause pour se ressourcer et recharger nos batteries.

se booster

Une fois plus détendu.e, libéré de ses tensions, plus ressourcé.e… Il vient alors le moment de se booster et de profiter de cette nouvelle énergie pour tes proches, tes projets, tes envies ou tout simplement rien que pour toi !

À ce stade, tu commences à voir les choses différemment, à percevoir le positif plutôt que le négatif, ce qui est indispensable.

Tu concentres enfin ton énergie sur ce qui compte vraiment.

Tu sais que tu es acteur.rice de ton changement et ça, ça change tout !

muscler sa confiance en soi

Enfin, c’est muscler sa confiance en soi, car son manque est un ennemi au lâcher prise.

Et pour cela, tu peux utiliser des techniques de Sophrologie pour t’aider à déployer des capacités pour ta journée : que ce soit de la concentration, de l’attention, de la communication ou encore de la patience…

C’est toi qui décides !

advanced divider

Ne reste donc pas seul.e.

Des solutions existent. Tu peux le faire.

Tu as juste besoin d’un coup de pouce et d’un peu de motivation.

Et pour cela, je peux t’aider grâce à « LET IT GO  & GO».

Un programme complet de 30 jours pour te permettre de lâcher prise, de te libérer de ce qui ne te fait pas du bien et ainsi de déployer ton plein potentiel !

Je te dis à très vite et en attendant, prends bien soin de toi 🤍

autres articles

advanced divider